Sur les traces des secrets d'histoire du pays Midi-Quercy...

Un héritage exceptionnel du passé

Le Pays Midi-Quercy est caractérisé par une très grande richesse historique et architecturale. de nombreux vestiges attestent d'une occupation humaine remontant au Paléolithique. A partir de l'an Mille, le pays est marqué par la construction de nombreuses abbayes, églises et châteaux. La révolution urbaniste médiévale a laissé de nombreuses bastides fort bien conservées. En tout, ce sont plus de 80 sites et monuments inscrits et 23 sites et monuments classés qui ont été légués par l'Histoire au territoire de Midi-Quercy.

Quand patrimoine rime avec grandiose :

Découvrez les petits secrets de notre grande histoire 

Avec le service inventaire du patrimoine du Pays Midi-Quercy venez découvrir toute la richesse de notre patrimoine. Il parcours l'ensemble du territoire et nous fait partager ses découvertes grâce à des fiches découvertes et un ouvrage : En quête de patrimoine : Les découvertes du service inventaire

Le Pays Midi-Quercy candidat au label "Pays d'art et d'histoire" !

Le Pays Midi-Quercy est candidat au label national "Pays d'art et d'histoire" qui est attribué aux territoires qui s'engagent dans une politique d’animation et de valorisation de leurs patrimoines bâti, naturel et industriel, ainsi que de l’architecture. Retrouvez l'évolution de notre candidature : Label Pays d’art et d’histoire, le Pays Midi-Quercy est candidat !

Bruniquel une grotte qui change notre vision de Néandertal

Dans la grotte de Bruniquel (Tarn-et-Garonne), à 336 mètres de l’entrée, des structures aménagées viennent d’être datées d’environ 176 500 ans. Cette découverte recule considérablement la date de fréquentation des grottes par l’Homme, la plus ancienne preuve formelle datant jusqu’ici de 38 000 ans (Chauvet). Elle place ainsi les constructions de Bruniquel parmi les premières de l’histoire de l’Humanité. Par ailleurs, des traces de feu à proximité révèlent aussi que, bien avant Homo sapiens, les premiers Néandertaliens savaient utiliser le feu de manière à circuler dans un espace contraint, loin de la lumière du jour. Ces travaux, publiés le 25 mai 2016 dans la revue Nature, ont été menés par une équipe internationale impliquant notamment Jacques Jaubert de l’université de Bordeaux, Sophie Verheyden de l’Institut royal des Sciences naturelles de Bruxelles (IRSNB) et Dominique Genty du CNRS, avec le soutien logistique de la Société spéléo-archéologique de Caussade, présidée par Michel Soulier. Ils ont été soutenus par le ministère de la Culture et de la Communication.

 

Ensemble unique au monde ! Les tapisseries flamandes enfin restaurées.

Ici la pierre blanche domine et les vieilles demeures à colombages autour de la Collégiale, rappellent l’âge d’or de la cité. Accrochés aux coteaux de roches calcaires, les vignes et vergers entourent la commune.

Fleuron du patrimoine de Montpezat-de-Quercy, la Collégiale Saint Martin, édifiée au milieu du XIVe siècle, est un bel exemple de l’architecture gothique méridionale, avec sa nef unique à cinq travées s’ouvrant sur un cœur à pans coupés et scandée par huit chapelles latérales entre de puissants contreforts. Le bien le plus précieux de la Collégiale reste avant tout la prestigieuse tenture de chœur, composée de cinq panneaux se déployant sur plus de 23 mètres au-dessus des 26 stalles. Ensemble unique au monde et conservé dans sa totalité, ces tapisseries flamandes du début du XVIe siècle, offertes par Jean des Prés, évêque de Montauban, racontent avec abondance de détails et de couleurs la vie de Saint Martin. La nécessité de protéger cet inestimable ensemble a conduit la municipalité à engager un ambitieux projet de restauration des tapisseries s’inscrivant dans une réflexion plus vaste de réaménagement du chœur de la Collégiale. La manufacture royale de tapisseries De Wit, à malines, en Belgique, a été chargée de nettoyer les tapisseries, de les restaurer et d’en limiter les déformations. C’est dans un nouvel écrin que ce joyau est à nouveau visible, protégé par des rideaux amovibles.

La Collégiale est ouverte toute l’année au public en visite libre, mais également pour des visites guidées.

Pour plus d’info contactez l’Office de Tourisme au 05 63 02 05 55